Alimentation douteuse

Un site édifiant : http://www.croquettes-chats-chiens.com/

Note de lecture : La malbouffe ou la vie – Enquête sur la dégradation de l’état de santé de nos chiens, par Gérard Lippert, Bruno Sapy, et José Letawe

L’alimentation canine industrielle présente certains problèmes. Elle contiendrait des colorants, pesticides et engrais dont on sait, en ce qui concerne ces deux derniers éléments, qu’ils se « chélatent » avec les minéraux et les vitamines de telle sorte qu’ils ne peuvent plus être récupérés par l’intestin.

On constate aussi que 70 % de l’alimentation industrielle n’est pas résorbée par l’organisme du chien.

Il suffit d’examiner la grande taille des selles des chiens nourris de cette façon pour s’en convaincre, dit l’auteur, vétérinaire bruxellois, alors que l’alimentation ménagère est résorbée à 80 %.

Les industriels nous font croire que le chien a les intestins fragiles et qu’il ne peut pas manger les restes de repas humains, mais c’est totalement faux !

Les intestins des chiens sont sensibles à une nouvelle nourriture. Il faut les habituer, comme on le fait pour les bébés.

Progressivement, on introduit dans l’alimentation du bébé de nouveaux aliments, d’abord des fruits qu’on écrase et qu’on laisse s’oxyder…

C’est pareil avec les chiens, il vaut mieux commencer par cuire à l’eau les aliments choisis comme le riz, les légumes et la viande. Et puis, petit à petit, on peut lui donner les restes ménagers…

Le chien, bien nourri, sera alors un compagnon plein de vitalité et de santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.