Chien de protection

Question

J’habite Chatou. Pendant que je suis au travail, ma femme promène mon chien dans notre quartier.

Récemment, elle a été prise à partie par une bande de jeunes gens pendant sa promenade. L’un d’eux lui a promis de « s’occuper d’elle ». Je commence à avoir vraiment peur que ces types aillent jusqu’à violer ma femme pendant que certains joueront avec le chien qui ne fera rien pour la défendre.

J’ai déjà appelé un centre de dressage, mais on m’y a dit qu’il fallait d’abord apprendre l’obéissance au chien, et qu’il faudra ensuite au moins 2 mois. Mais moi, je n’ai pas le temps !

Peut-on apprendre, vite, à mon chien à répondre à l’ordre « attaque » et « arrête » ou dois-je, tout simplement, acheter une arme à ma femme parce que je n’ai plus d’autre choix ? Je ne sais plus que faire ! Aidez-moi si cela est possible.

Réponse de Michel Hasbrouck

Achetez plutôt un chien dressé et apprenez à le mener. Votre solution sera immédiate ; nous pouvons vous fournir ce chien si vous n’en trouvez pas. Pour l’instant, et pour la plupart des races, c’est encore une arme dissuasive qu’on peut acheter librement…

Ayez affaire à un spécialiste. Mais ne prenez jamais un chien dressé sans apprendre comment le mener et maintenir ses qualités, en respectant les lois concernant la légitime défense (voyez « Le Métier de Maître-Chien » sur  dogessentiel.com,  dans la rubrique « livres »)

Si votre menace est immédiate, prenez un chien adulte dressé ! Il y en a toujours de disponibles rapidement.

J’ai souvenir d’un de mes premiers clients, bien sûr devenu un ami, Michel Dujardin. Il avait préparé chez moi son beauceron à la garde et à la défense. Tout son entourage le désapprouvait « ton chien va devenir méchant« .

Ce qui, bien entendu, ne s’est jamais produit, car un chien bien dressé se révèle en général bien plus tranquille qu’un chien laissé à ses instincts. Un jour, de jour, un jeune sauvage a franchi la clôture de la mère de Michel Dujardin.

On sait comment un simple cambriolage peut facilement dérailler. Le chien, que Michel Dujardin avait confié à sa mère pendant qu’il travaillait, a attaqué en hurlant. Le malfaiteur a perdu un morceau de tissu rougi : ses gouttes de trace se perdaient sur le trottoir.

Par la suite, toute la rue s’est prise d’amour pour le chien. De fait, les voisins se sentaient eux-mêmes protégés par ce beauceron. Ils savaient qu’ils pouvaient appeler maman Dujardin à l’aide. Une aide qu’ils avaient vue efficace…

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply