Coussinets et doigts

Question

Mon chien, type husky âgé de deux ans s’est coupé un coussinet de la patte avant. Je l’ai désinfecté et j’ai mis un bandage, cela ne saigne plus. Je me demandais s’il y avait nécessité de faire un point de suture car le coussinet est bien endommagé. Aussi, quand je le sors, le chien essaie de tout enlever.

Réponse du docteur-vétérinaire Michel Klein

Il faudrait examiner la configuration de la plaie, ne pas désinfecter avec n’importe quoi, afin de ne pas gêner la cicatrisation. Le décollement et la déchirure du coussinet plantaire sont extrêmement délicats. Le pansement doit être bien appliqué, pas trop serré, pour ne pas gêner la circulation. Le changement du pansement ne devrait pas se faire trop fréquemment. Le vétérinaire devra décider s’il y a lieu de recoudre, ainsi que d’administrer un antibiotique éventuel.

****

Question 1

Mon chien se mord régulièrement la patte ou les pattes postérieures sans blessures. Pourriez-vous m’indiquer des raisons ou même peut-être une solution à ce problème sachant qu’il ne le fait pas tous le temps?

Réponse du docteur-vétérinaire Michel Klein

Première hypothèse : douleurs locorégionales, articulaires, musculaires, tendineuses ou bien « rhumatismales ».

Deuxième hypothèse : problème psychosomatique, une situation ou des comportements relationnels perturbent et contrarient ce chien (comme chez les personnes qui se mordent les ongles)

Un examen clinique serait judicieux.

Question 2

Vous me conseillez un examen clinique, il a déjà eu lieu. Mon vétérinaire ne trouve aucune anomalie physique pour mon chien, la seule piste exploitable serait que je l’ai recupéré à la SPA à l’âge de 6 mois, il avait un trouble du comportement vis à vis de l’eau ( il buvait 14 litres d’eau par jour) chose réglée maintenent et ce trouble pour sa patte.

De plus je remarque qu’il est particulièrement fragile au changement de lieu, d’habitude mais toujours toujours coller à moi. Pour l’histoire, ce chien a été trouvé en pleine nuit à proximité d’une gare. Si il vous est encore possible de m’éclairer sur ce sujet.

Réponse du docteur-vétérinaire Michel Klein

Maintenant il s’agit d’un problème de comportement du chien, vous devriez suivre un stage de formation avec un des dogmasters, pour réorganiser sa relation au monde et la rendre harmonieuse et heureuse.

****

Question 1

J’ai un labrador de 8 ans. Il s’est mis à boiter brusquement avec gonflement important de l’orteil, au moins 2 fois et demi par rapport à l’orteil de l’autre patte (après avoir couru et fait le fou!!). Nous l’avons emmené chez le vétérinaire qui nous a dit que si c’était une entorse ça devait passer. Une semaine plus tard, toujours pareil. Le vétérinaire nous a donné un antibiotique (dans l’éventualité d’une infection), en nous précisant que si c’était ça, ça devait dégonfler jeudi au plus tard. Sinon, en envisageant toutes les possibilités, il pourrait développer une tumeur et il faudrait dans ce cas couper le doigt! D’après lui on ne peut pas faire de biopsie parceque mal placé

Ca fait presque 3 semaines qu’il a un gros orteil, nous sommes mardi soir, léger mieux, mais peut-être parce qu’on a tellement envie qu’il soit guérit! Mis à part ça, il mange normalement, joue et n’a pas l’air de souffrir.

Qu’en pensez-vous? Couper un doigt sans savoir, cela me paraît un peu expéditif !! Ce pourrait-il qu’une tumeur se développe si rapidement ? Est-elle forcément cancéreuse ?

Nous sommes très inquiets, merci beaucoup, si vous le pouvez, de répondre à nos interrogations

Réponse du docteur-vétérinaire Michel Klein

L’examen clinique est le premier objectif. Dans le doute, une radiographie permettrait de savoir s’il s’agit d’une fracture ou, éventuellement, d’une « tumeur  ». L’entorse avec un doigt le double de la normale serait surprenant. D’autre part, tant que l’on n’a pas de diagnostic sérieux, quelle décision prendre? L’ablation d’un doigt, si nécessaire, n’est pas une affaire très grave. Néanmoins, s’il s’agissait d’un ostéosarcome, par exemple, il serait urgent de le faire. L’antibiotique, sans un examen clinique valable, avec des conclusions stratégiques, me parait léger. Peut-on savoir s’il s’agit d’un antérieur et de quel doigt exactement ?

Question 2

Il s’agit de la patte avant droite, le premier doigt après l’ergot. Cela semble avoir dégonflé et il ne boite plus. J’ai omis de vous dire que le vétérinaire lui avait fait une radio, qu’il n’avait pas de fracture et n’avait pas détecté de tumeur… en précisant que s’il s’agissait d’une entorse, ça ne se voyait pas et que si ça ne guérissait pas c’était peut-être tumorale. Il avait également détecté des ganglions en haut du poitrail.

Comment peut-on ne pas voir une tumeur à la radio et en même temps dire que cela en est peut-être une ??!!

Réponse du docteur-vétérinaire Michel Klein 

En effet l’entorse au niveau d’un doigt est difficile à voir sur un cliché radio. Une tuméfaction dans ce cas était inflammatoire. Diagnostiquer une tumeur des tissus mous sur une cliché standard est également quasi impossible, sauf s’il s’agit d’un ostéome. Les rayons X ne peuvent déceler des anomalies cellulaires à ce niveau, sauf parfois, en utilisant des films et des cassettes spéciales. Je ne peux pas entrer dans une discussion technologique à ce niveau. Il faudrait que je me lance dans des considérations de tous les artifices possibles en imagerie médicale, pour obtenir un diagnostic différentiel valable. Ces moyens sont trop importants par rapport à un doigt. D’ailleurs, tout est bien qui finit bien. Mes réflexions, étaient basées sur un manque de précision dans l’anamnèse.

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply