Détérioration de copropriété

Question

Je m’appelle Falco je suis un rottweiler de 9 ans, nous venons d’aménager mes maîtres et moi dans un rez-de-jardin depuis 1 mois ½, et me voilà confronté à une forme de racisme dû à ma race. Ma maîtresse vient de recevoir un courrier qui stipulait ceci :

Madame, Monsieur,

Nous sommes avisés par les résidents que vous avez procédé à la fermeture de votre terrasse afin d’éviter que votre type rottweiler puisse divaguer dans la copropriété. Nous vous rappelons cependant quelques consignes de sécurité, suite à la peur que peut générer la présence de cette race de chien. Nous vous prions bien évidemment de ne pas le laisser errer dans les parties communes, de le tenir en laisse et muselé.

Il nous est, par ailleurs, signalé que votre animal a détérioré les espaces verts de la copropriété et demandons en conséquence une remise en état de la pelouse par une entreprise spécialisée, frais qui seront à votre charge exclusive.

Or, il s’avère que ma maîtresse a clôturé sa terrasse pour que je puisse prendre mes repas. Quand elle part elle m’emmène toujours avec elle, et quand elle ne peut pas je reste dans l’appartement. A mon âge je suis très calme, je ressemble plus à un gros nounours qu’à un vilain chien agressif. Dans cet immeuble nous sommes minimum 5 gros chiens dont la moitié en liberté, alors que moi je suis muselé et en laisse.

Je vous joins la lettre que ma maîtresse a envoyée en réponse à cette vilaine accusation mensongère ; Nous aimerions avoir votre point de vue et savoir que faire si nous sommes encore harcelés par des accusations mensongères, sachant que ma maîtresse fait de la création d’objets, et qu’elle reste à la maison. Merci d’avance, je voudrais terminer mes vieux jours tranquillement, d’autant plus que je dois subir une intervention chirurgicale à un endroit très mal placé, suite à une descente d’organe, donc je ne sais pas quel avenir je vais avoir, et ma maîtresse souffre de cette situation.

CI-JOINTE LA LETTRE ENVOYEE A L’ADMINISTRATEUR DE L’IMMEUBLE

De monsieur et madame XXX à la société YYY, administrateur de biens,

Madame, Monsieur,

Suite à notre entretien téléphonique de ce jour je vous confirme mes dires au sujet de l’accusation infondée concernant notre rottweiler.

Je tiens tout d’abord à vous confirmer que nous avons bien procédé à la fermeture de notre terrasse, avec l’accord de notre propriétaire, pour être chez nous. Sachez que notre animal ne reste jamais sans notre présence, sur notre terrasse, et quand nous sommes absents nous l’emmenons avec nous. Si ceci nous est impossible il reste à l’intérieur de notre appartement.

D’autre part, en ce qui concerne les consignes de sécurité concernant notre chien, sachez qu’à 9 ans il ressemble plus à un gros nounours qu’à un chien agressif, qui inspire la peur. Nous sommes des gens responsables, notre animal est toujours sorti attaché et muselé, comme la loi le demande article 211 – 1 du code rural (chien de 2ème catégorie) loi du 6 JANVIER 1999 tableau de la réglementation.

Par ailleurs, il vous a été signalé la détérioration des espaces verts de la copropriété dont vous demandez, la remise en état. A condition que ce soit mon animal qui ait fait, cela ce que je réfute complètement, je demande la confrontation avec les personnes accusatrices.

Il est hors de question que j’assume des frais de remise en état suite à des accusations mensongères. Être accusé gratuitement, et surtout devoir se justifier d’acte dont nous ne sommes pas coupables, est une aberration. Sachez que notre animal ne reste jamais sans notre présence, qu’il na jamais erré dans les parties communes et qu’il n’a jamais été en liberté.

Nous venons d’aménager, il y a moins de 2 mois, je souhaite vivement que ce problème soit rapidement résolu, que toutes les personnes qui possèdent un animal prennent leur responsabilité, mais que l’on n’accuse pas à tort et à travers par le simple fait de posséder une race de chien qui n’entre pas dans les critères. « petits ou grands tous les chiens peuvent être mal éduqués ».

Les chiens ne sont responsables que de l’éducation qu’on leur a donnée. Nous restons à votre disposition pour plus amples renseignements, sachez par ailleurs que nous sommes des gens sans problème et honnêtes avec le respect d’autrui, et que nous ne tolérerons pas d’être accusés par des personnes peux scrupuleuses qui se basent sur une couleur de peau ou une race de chien.

Si Ces accusations devaient continuer je mettrais tout en œuvre par voie judiciaire ainsi que par la société protectrice des animaux. Nous avons une famille, et il est hors de question que nous soyons l’objet de vengeance personnelle de gens qui ne sont pas capables d’établir les véritables auteurs de ces dégradations.

En espérant que vous comprendrez notre situation, qui ne nous est guère agréable,ce n’est pas parce que nous sommes les derniers locataires arrivé dans cette immeuble que nous devons être accusés parce que nous possédons un rottweiler.

Les dégradations sont susceptibles d’avoir été commises avant notre arrivée. Vous souhaitant bonne réception de ce courrier, recevez, Madame, Monsieur, mes meilleures salutations.

Réponse de maître François Vercruysse

Le courrier que vous avez adressé au syndic de copropriété me paraît tout à fait clair. En particulier, s’agissant de la détérioration de la pelouse, il appartient au syndic d’apporter la preuve que celle-ci soit l’oeuvre de votre chien, ce qui ne semble pas prouvé en l’état.

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply