Chien peureux

la peur panique du chien peureux, craintif, trouillard

—–

un mot essentiel : un chien peureux est malheureux. En plus, il rend ses maîtres et ses proches bien malheureux. Il ne faudrait jamais prendre un chien peureux chez soi. Voyez « le dressage-tendresse »,http://www.audiotextevideo.com/index.php

Mais quand on l’a quand même, cet animal problématique, il faut s’en sortir. Notre stage d’un jour et demi de « dressage-tendresse » est remarquable d’efficacité face au problème majeur du chien peureux. Voyez les témoignages du livre d’or.

***
impressionnants et incroyablement rapides résultats du travail de Michel Hasbrouck sur les chiens peureux. Jonathan Deniel, Lyon

****
Votre livre m’a beaucoup aidée, mais nous avons fait une expérience malheureuse avec un labrador nommé Jedi, labrador x berger belge. Son histoire reste pour nous un épisode douloureux : Jedi a été ce que l’on peut appeler un « chien dangereux ». Lorsque nous avons ramené à la maison cette petite boule de 8 semaines, nous n’avons alors pas réalisé quel avait été son départ dans la vie : élevé dans une grange sombre, quasiment sans contact avec les humains, il développa immédiatement une phobie des hommes.

Dès le départ, il montra des signes d’affolement dès que nous quittions la maison. Il ne supportait ni les voitures, ni les tracteurs, ni même les vélos.

Conscients que le chien avait un problème, nous avons donc tenté de lui apporter l’équilibre dont il avait besoin, mais sans succès : sa peur se transforma en une agressivité croissante, et ni la castration, ni le travail d’éducation que nous avions entrepris, ici en Suisse, ne donnèrent le moindre résultat. Au contraire : la situation empira, si bien qu’un jour, il fut impossible de recevoir des visites.

A ce stade là, nous avions perdu toute confiance en lui, et le fait qu’il n’acceptait plus personne dans la maison nous incita à l’euthanasier. Cette décision fut difficile à prendre, mais nous ne voulions pas risquer de voir notre chien agresser quelqu’un. Nous avons pensé que cet exemple pouvait éviter à d’autres les problèmes que nous avons connus.

Prudence donc lorsque l’on choisit un chien! L’état émotionnel, (dans notre cas une série de deuils), peut nous faire négliger certains détails : l’environnement dans lequel le chien est élevé, son niveau de sociabilisation, l’attitude de ses propriétaires! Il faut savoir aussi que les tares génétiques existent et que, bien qu’assez rare, la situation que nous avons vécue peut se produire.

Une hérédité lourde ainsi qu’un mauvais départ dans la vie d’un chiot ont des conséquences graves si l’on n’y prend pas garde! Encore une fois, cela reste exceptionnel, mais certains signes doivent amener à consulter un vétérinaire et un ou deux spécialistes du comportement canin : si le chien a peur de tout ce qui est inhabituel. (les chiens peureux ne deviennent pas tous agressifs!), s’il gronde quand vous essayez de lui prendre sa gamelle ou ses jouets ou son os. (c’est vous le chef de meute!!!), s’il gronde contre vous ou d’autres personnes et se montre menaçant, en montrant les dents. (s’il garde la maison, c’est autre chose!), s’il tente d’accaparer l’un des membres de la famille et se montre jaloux des enfants, prudence !

Bien sûr, il faut étudier chaque cas individuellement. L’un ou l’autre de ces signes ne conduit pas forcément au diagnostic d’un chien dangereux et irrécupérable. Cependant, si plusieurs de ses symptômes se présentent ensemble, il est impératif de s’assurer de l’absence de tout danger.

Et surtout : lorsqu’un chien a de tels troubles confirmés, ne le confiez en aucun cas à une tierce personne ou à la SPA! C’est faire courir le même risque au prochain propriétaire!

Avec cette page, nous n’espérons en aucun cas vous décourager de prendre un animal, car nous pouvons vous assurer que lorsque tout va bien, le chien est vraiment le meilleur ami de l’homme! Alors bonne chance!

… J’aimerai bien avoir votre avis sur la question, bien qu’il soit trop tard pour agir différemment. Cette histoire nous a beaucoup attristés, et peut-être n’avons-nous pas été en contact avec les bonnes personnes, bien que les éducateurs canins rencontrés nous aient semblés très compétents. Les résultats obtenus avec Tekila nous montrent bien que nous avions sans doute depuis suivi la bonne voie. Je vous envoie mes cordiales salutations.

Réponse : Si vous m’aviez appelé, vous auriez probablement gardé Jedi. Si vous saviez le nombre de fois où ce problème m’est présenté! Et combien il est assez facile à résoudre pour nous.

J’en ai clairement parlé à la conférence que j’ai donnée en 1998 à Genève/Plainpalais, devant des comportementalistes réputés et le maire André Hediger.

Vous avez au moins compris qu’il fallait éviter de prendre un chien peureux, c’est probablement la vraie « bonne voie » que vous ayez suivie. Par ailleurs, je répète toujours qu’il n’est pas donné à tous les éducateurs canins, comportementalistes et vétérinaires de savoir rééduquer un chien devenu dangereux…

—–

il est sans doute regrettable que nous n’ayons pas eu connaissance de votre existence avant de prendre notre décision concernant Jedi. Cependant, notre vétérinaire s’est montré très ferme dans son discours, et il est vrai que nous lui faisons confiance, étant donné l’excellent travail qu’il fait pour nous et ses autres clients. Nous y pensons souvent, mais dans la situation comme elle s’est présentée, nous étions vraiment désarmés. Tekila quant à elle est vraiment facile à éduquer, et je relis souvent votre livre qui m’est d’une aide précieuse. Encore merci de nous avoir répondu.

****

J’ai besoin d’un petit conseil : j’ai un landseer qui a 7 mois, un caractère sympa, le dressage avance et tout se passe bien pour le moment. J’ai juste un petit souci, qui n’est pas vraiment dramatique mais je ne sais comment y remédier. Le chien vit nuit et jour dehors, mais j’aimerais bien qu’il vienne de temps en temps à l’intérieur pour être avec le reste de la famille.

Je sens qu’il le désire aussi, simplement il y a une série d’escaliers à monter et il n’ose pas se lancer, il a peur. Je sais qu’il faut éviter le plus possible les marches pendant la première année, mais j’aimerais quand même pouvoir résoudre ce problème. Voila, si vous avez un conseil à me prêter, voire donner, je le prends avec plaisir.

réponse : je n’ai jamais fait attention aux marches avec aucun de mes chiens, ils montent et descendent depuis leur plus jeune âge, quand ils en ont envie, et ils ne sont jamais devenus boîteux…

****
J’ai un problème avec mon chien qui a peur des pétards / feux d’artifices, voire même des changements de temps/climat (du risque d’orage). A 9 mois environ, il a fui comme un cheval au galop lors d’un lancé lointain de feux d’artifices sifflants, dont je n’avais pas connaissance.

Bref il s’est coincé dans du béton, dans un trou de souris. Il a fallu 3 districts de pompiers et un vétérinaire pendant 6 heures de temps pour le libérer. Après un an, je pensais que ses phobies allaient passer. Rien du tout !

J’ai essayé un traitement vétérinaire, 10 semaines sous Selgian. C’est vrai que les phobies semblent être passées, mais la ‘ trouille ‘ reste. J’ai voulu essayer les grands moyens ‘ pétards à mèche ‘ légers puis plus conséquents ; promenades de jour, de nuit, en ville, en campagne. Mais il n’a pas passé le cap…….et ça m’a coûté une entorse du genou.

En conclusion, j’ai 2 chiens en un, dont un que je ne peux pas contrôler dans une situation de bruit. Pouvez-vous m’orienter sur une ligne de conduite à adopter ? ( le chien est un croisé BA / Beauceron de 27 mois )

Réponse : obligez-le à obéir réellement, et créez des bruits progressivement plus forts pendant cette obéissance, et pas à n’importe quel moment comme vous l’avez fait.

Occupez-lui la tête, obligez-le à travailler avec effort important dans les situations qui lui font peur.

Interdisez-lui de désobéir même s’il a peur. Ne le traitez pas en handicapé. Il faut qu’il ait plus peur de vous désobéir que peur des bruits. Ne le rudoyez pas pour autant! Vous semblez motivé, tenace, et aimant votre chien. Vous devez réussir. Mais la prochaine fois, ne prenez plus un chiot peureux…

*****

Peu de temps après vous avoir appelé à votre bureau, il s’est passé un accident à la maison : mon chien Blacky a mordu une de mes filles, que j’ai dû emmener à la clinique pour se faire recoudre. Je n’ai pas dormi cette nuit.

Ce message pour vous dire que je vous rencontrerai à Genève comme prévu, mais sans le chien que j’ai emmené cette nuit à 24H chez vétérinaire et qui est placé sous ‘quinzaine’ d’observation pour voir s’il n’a pas la rage .

Réponse : vous venez de toucher personnellement le plus grave défaut des chiens peureux : ils sont dangereux ! Ils mordent facilement, par auto-défense folle ou quand ils pensent trouver plus faible qu’eux, pour retrouver un incertain équilibre. Ils se croient toujours attaqués.

Un chien peureux, surtout de grande race, devrait porter une muselière vétérinaire

(http://www.dogessentiel.com/category.php?id_category=8)

dans les situations à risque, et notamment quand il montre les dents, même dans la maison.

J’espère que votre fille n’aura pas de séquelles de sa blessure. Le chien aurait été muselé, elle aurait pris un bon coup de muselière, la leçon aurait été aussi efficace, mais ni elle, ni vous, ni le chien, n’auriez à affronter vos problèmes d’aujourd’hui…

—-

C’est malheureusement très vrai ce que vous dites mais j’étais un des seuls à qualifier mon chien de peureux Le dresseur l’a classifié comme étant ‘caractériel avec une pointe d’agressivité’ et le vétérinaire comme ‘hyper-actif’. Sans que je vous le dise, vous avez compris qu’il montrait les dents ( la tête baissée comme vous le savez !) Je ne pouvais pas aller contre l’analyse faite par les pros de chien !!

réponse 2 : je persiste à ne pas critiquer mes confrères et les vétérinaires. Si vous saviez combien les gens refusent d’admettre que leurs chiens sont dangereux…

***

j’ai dû me résoudre à faire euthanasier mon chien. Les premiers jours ont été difficiles, maintenant ma fille va ‘bien’, par contre, nous avons placé le bébé (de 20mois) pour 48H chez des amis, et elle a fait une crise chez eux en voyant un gros chien à la TV. Maintenant c’est fini, elle appelle notre petite chienne, elle sourit, etc… Houffff

Réponse : pourquoi n’allez-vous pas voir celui qui vous a vendu ce chien? C’est lui, le vrai responsable de cette déroute! A condition bien sûr que ce chien ne soit pas devenu peureux à cause de gestes malheureux des êtres humains envers lui…

****

je suis l’heureux maître de Sultan, rottweiler mâle de 2,5 ans. C’est un chien adorable, amical avec les humains et un peu dominant avec les autres chiens .

Mon problème : il est très peureux à certains moments : il s’enfuit avec les oreilles couchées, même si je ne vois et n’entends rien de spécial.

Un autre souci, qui je pense, découle du même problème : je suis le directeur d’un hôtel économique et j’ai régulièrement affaire dans mon travail à de la clientèle « difficile »; il m’arrive de sortir Sultan pour calmer des personnes par trop agressives or, quand la situation dégénère, Sultan se détourne de l’agresseur et aboie et gronde mais en lui tournant le dos !

Pensez vous qu’il s’agisse réellement de peur (il ne cherche pas à s’enfuir : il ne tire pas sur la laisse) et en tous les cas pourriez-vous m’aider à résoudre ce problème ?

réponse : Votre chien n’est pas peureux, il a seulement été dressé à l’envers. Par vous, puisque ce n’est pas par moi…

Vous avez probablement (je n’en suis pas certain) empêché trop rudement votre chien de faire son travail de gardien quand il était chiot. Il faut seulement le rediriger. Voyez un bon spécialiste du chien de défense.

——

Merci pour votre réponse. Effectivement Sultan étant jeune (2 à 4 mois) était très agressif. A 9 semaines j’ai voulu lui retirer un objet, de ce fait il s’est retourné et m’a mordu, je l’ai corrigé sur les conseils de mon éleveur.

D’après vous, ce n’est donc pas un problème de peur ? J’ai emmené Sultan voir un dresseur (J… H…) qui, devant la réaction de Sultan, m’a certifié que celui-ci était peureux, et manquait de confiance en lui. Seriez-vous prêt à donner à Sultan les quelques cours de mordant dont il aurait besoin ? Cela serait-il possible sous forme d’un stage intensif ?

réponse 2 : oui, mais au Maroc : www.chien-maroc.com. Et ce ne sont pas les leçons de mordant qui vont lui enlever son côté timide, mais un changement dans votre approche et votre savoir-faire. Je viens régulièrement pour des stages de base sur rendez-vous : ile-de-france-paris

 

****

J’ai acheté un chiot de 4 mois. Il est très peureux et soumis. Je crois qu’il a été battu ou de quoi du genre. Lorsqu’il est à l’intérieur il reste tout le temps dans le coin du salon et c’est très dur de le faire venir à nous. Même avec des récompenses ! Mais lorsqu’il est dehors ce n’est plus le même chien. Il joue et vient beaucoup plus facilement à nous. Qu’est-ce que je peux faire pour régler ça ? SVP aidez moi ! Merci!

réponse : multipliez les sorties, jouez beaucoup avec lui, dehors et surtout dedans, jouez essentiellement autour de la porte de sortie, en la laissant ouverte, pour qu’il réapprenne à ne plus craindre le retour à la maison. Il est jeune, cela devrait s’arranger rapidement.

****

j’ai une chienne beauceronne qui a fait 10 mois. Je l’ai adoptée à l’âge de 7mois, elle m’a fait beaucoup de dégâts, elle a entre autres avalé une serpillière entière, des chiffons et j’en passe.

1° Pourriez-vous m’indiquer ce qu’il faudrait faire pour quelle cesse de manger n’importe quoi?

2° Et que serait-il possible de faire contre la peur? Voilà 15 jours, il y a eu un fort coup de du vent , et là je me suis aperçue qu’elle avait terriblement peur. Avec cela, je lui ai acheté un os de 40cm en peau de buffle, et à ma surprise, elle a eu peur de cet os, qu’en pensez-vous ?

Réponse: 1. mettez-lui une muselière Shellclip

http://www.dogessentiel.com/category.php?id_category=8

jusqu’à ce qu’elle ait trouvé d’autres centres d’intérêt que ses destructions.

2. Montrez-lui un maximum de situations et d’objets, sans la plaindre, tranquillement.

3. Enseignez-lui à vous obéir sans vous laisser attendrir. Qu’elle apprenne à faire des exercices difficiles et à devenir fière d’elle!

****

je possède un croisé malinois-doberman depuis qu’il a 11 mois. Maintenant il en a 14, mais il a peur de tout. Dès qu’il voit un chien il veut aller le sentir, il se fait mordre et part en courant… Il a peur de tous les chiens même des petits. J’ai essayé un jour de voir s’il me défendrait en excitant un petit caniche. Le caniche m’aboie dessus, mon chien aussitôt lui aboie dessus, mais quand le caniche se retourne mon chien part en courant. Que faire pour lui donner confiance en lui ?

Réponse: promenez-le le plus possible, dans des endroits variés, demandez à des gens de le caresser, parlez-lui comme à un chien normal, ne forcez pas votre autorité. Devenez plus le copain que le maître-chien de sécurité. Prenez un autre chien qui lui donnera de la compagnie.

Un bon chien cette fois, pas peureux, qui lui donnera le bon exemple. Et ne vous attendez pas à pouvoir, tout seul, en faire un chien de protection. Il ne semble pas fait pour cela.

Mais vous savez, tant que je n’ai pas personnellement vu un chien, je ne me prononce pas sur son caractère. Je réponds seulement à votre question en faisant comme si vous saviez juger un chien…

****

Comment faire si mon chiot a peur des autres chiens ou chiots, comment faire s’il s’éloigne un peu trop quand je le promène sans laisse?

Réponse : apprenez-lui à obéir réellement, en douceur. Et appliquez cette obéissance dans des lieux où il y a des chiens gentils. Vous les repèrerez vite. Petit à petit, votre chien se détendra.

****

Mon chien est un croisé cocker/ colley (il ressemble à un border-collie de 17 kilos). Il a 3 ans. Je l’ai eu alors qu’il avait 1an et demi. Sa première partie de vie s’est passée enfermé dans une chambre, jamais au contact de la vie extérieure. Jamais battu, il est cependant très peureux de tout lorsque je le sors (vent, arbres, voitures, gens, chiens..).

Pensant le sociabiliser, je l’emmène faire des promenades sans laisse dans des parcs dans lesquels il est au contact de toutes ces angoisses. Les choses s’arrangent mais j’ai l’impression qu’il sera toujours très peureux. Très obéissant et apprenant très vite, il devient incontrôlable lorsqu’il a peur. Avez-vous un conseil à me donner pour lutter contre ses peurs ?

Réponse : votre question est la plus difficile de toutes celles qu’on me pose. C’est pour cela que je répète sans cesse qu’il ne faut jamais prendre de chien peureux. Mais enfin, vous avez ce chien, et visiblement vous l’aimez , donc vous voulez le garder. Il faudrait nous le montrer. Sans rien savoir de lui, je vous livre quand même deux idées de base.

Votre chien manque, première idée, d’un cadre hiérarchique clair, et, deuxième idée, de tâches à remplir. C’est bien de le promener en liberté, mais cela ne lui occupe pas l’esprit. Quand il a peur de quelque chose, obligez-le à penser à autre chose. Sans vous emporter. Cela devrait être possible, puisqu’il comprend vite.

Mais tout n’est pas simple. Il n’est peut-être pas aussi peureux que vous le croyez. J’en ai vu, des chiens qui faisaient semblant d’avoir peur pour avoir la paix avec leurs maîtres…

****

bonjour, mon berger australien de 18 mois, avec qui je pratique de l’obéissance dans un club, est très obéissant aux ordres. Mais dès que les pratiquants du ring tirent des coups de feu, mon chien est très inquiet et je ne peux plus rien faire avec lui, malgré mes caresses pour le rassurer. Que dois-je faire ? D’après les moniteurs,il va s’habituer, mais j’en doute.

réponse : puisque vous disposez d’un atout majeur, avec cette bonne obéissance, profitez-en. Occupez l’esprit de votre chien. Pendant les coups de feu, ordonnez-lui par exemple de rester assis sans bouger.

Interdisez-lui absolument de bouger. « Je ne te demande pas d’avoir peur, je te demande d’obéir! » Pendant cet exercice, mettez-le en laisse et attachez sa laisse à un point solide. Félicitez-le abondamment quand il reste assis pendant les coups de feu. Mais vous auriez dû acheter un chien pas peureux au départ.

Malheureusement, dans ces races un peu confidentielles, il n’y a pas de vraies lignées de chiens de travail. Et votre chien peut également ne jamais s’habituer de lui-même aux coups de feu si vous n’agissez pas de votre côté.

****

Je suis plongée dans votre livre depuis hier et je viens vers vous pour pouvoir être correctement conseillée.

Depuis une semaine nous avons Ebène à la maison, elle a cinq mois, c’est un bouvier bernois, nous l’avons acheté dans un élevage de plusieurs races, (je pense qu’à priori elle était en box) où elle n’avait pas été choisie selon l’éleveur à cause de sa petite taille à cet âge selon la race.

Nos quatre garçons d’un commun accord ont décidé que justement c’était elle qu’il nous fallait.

J’étais ok quoique n’ayant jamais eu de chien je suis complètement novice !
Depuis qu’elle est arrivée, elle tremble de partout, après être restée prostrée sous un radiateur ou planquée sous un escalier. Elle ne rentre dans la maison que portée à bras (et elle commence à être lourde).

Elle dort la nuit dans le garage, j’essaie au maximum la journée dans la maison ou dans le jardin, de la stimuler et dieu sait si avec quatre enfants elle ne manque pas de compagnie. Elle ne répond pas à son nom et ne vient pas du tout à l’appel.

Elle se couche sous une chaise, un sèche linge bref… elle se cache dès qu’elle le peut.

Nous avons un chat à la maison qui ne l’accepte pas, aussi lui est en haut, elle en bas. Je suis toujours là quand ils sont dans la même pièce.
Les enfants sont très déçus de son manque d’appétit à jouer, de sa peur de tout (y compris quand un objet tombe où elle tressaille).

Comment faire ? J’ai vraiment envie de réussir avec elle pour l’intégrer au mieux dans notre famille. Et que notre petit dernier n’en ait pas peur (parfois on dirait qu’elle veut mordre ou jouer ? je ne sais pas)

Que me conseillez-vous ? Elle a un collier avec des phéromones depuis hier aussi.

réponse : vous ne vous êtes pas encore attachée, la chienne ne correspond en rien à ce qu’on attend d’un chien de compagnie, pour moi il y a tromperie sur la substance et vice caché : rendez cette pauvre bête à son éleveur. Normalement il ne fera pas de difficulté.

—-

Nous avons contacté l’éleveur par téléphone cet après midi, il est ok pour reprendre Ebène demain (sans faire de difficulté), en échange d’un chiot (je pense que nous allons à nouveau prendre un bouvier bernois)

Merci pour vos bons conseils, je ferai pour le choisir ce que vous m’avez conseillé pour éviter un peureux (s’accroupir et taper dans les mains)

Les enfants vont venir avec moi mais cette fois c’est moi qui fais le choix définitif. Je commande également le livre «l’arrivée du chiot » Un grand Merci pour votre aide, je suis heureuse d’y voir plus clair. Je ne manquerai pas de vous donner de nos nouvelles.

Entre les amis, l’éleveur et le vétérinaire qui ont tous un son de cloche différent j’aimerais y voir clair…

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply