Les règles canines de (sous) base:

Le chien n’a pas le droit d’entrer dans la maison.

D’accord, le chien peut entrer dans la maison, mais seulement dans certaines pièces.

Le chien peut aller dans toutes les pièces, mais il ne doit pas mordiller les meubles.

Le chien peut mordiller seulement les vieux meubles.

Bien, le chien peut s’amuser avec tous les meubles, mais il n’a pas le droit de dormir avec le maître sur le lit.

D’accord, le chien peut dormir sur le lit, mais seulement s’il y est invité.

Le chien peut dormir quand il veut sur le lit, mais pas sous les draps.

Le chien peut dormir sous les draps, mais seulement sur invitation.

Le chien peut dormir toutes les nuits sous les draps.

Le maître doit demander l’autorisation à son chien avant d’entrer dans son lit.

Annonce:  « Jeune noire cherche compagnon »

« Jeune noire cherche compagnon. Origine ethnique sans importance. Je suis belle et ADORE m’amuser. Je raffole des grandes promenades dans les bois, de ballades en 4×4, la chasse, le camping, les sorties de pêche et les soirées confortablement allongée auprès du feu. Je serai à la porte quand vous rentrerez du travail, ne portant sur moi que ce que la nature m’a donné. »

Embrassez-moi et je suis à vous. Composez le (404) 875-6429 et demandez Daisy. »

Plus de 15 000 hommes répondant à cette annonce ont découvert qu’ils avaient appelé la SPA au sujet d’une chienne Labrador ayant 8 semaines!

Le complexe d’Eudipe

Lorsque nous avons eu Eudipe (à 2 mois), je l’ai inscrit au club canin à côté de chez moi. Pour eux cela ne passe que par le gavage de saucisse… Je m’explique : il fallait venir avec des « knacky » dans les poches, coupées en petits morceaux, et dès que le chien faisait quelque chose de bien, lui en donner. Les cours ne duraient pas plus de 10 minutes car, au-delà, l’éducatrice avait peur de fatiguer les chiens.

Eudipe à très vite compris. Dès le premier cours, sur le terrain du club, il exécutait « assis » « couché ». En revanche, à la maison, quand je le faisais travailler, je ne lui donnais pas systématiquement de morceaux de saucisses, mais je le félicitais et le caressais. Bien vite il a compris ce qu’il devait faire, et où ! (ex, en arrivant au club canin, il passait son temps à faire assis/couché pour avoir des saucisses).

Quand il a eu 5 mois, il a commencé à sauter sur tous les autres chiens du groupe. L’éducatrice me l’a isolé, lui faisant un cours particulier pour « qu’il ne perturbe pas les autres chiens ».

Là, j’ai eu de sérieux doutes quant à sa vision de l’éducation canine, qui ne correspondait pas forcément à mes attentes  (j’aurais préféré que nous travaillions pour qu’Eudipe cesse de sauter sur les autres chiens par exemple).   Pour la marche au pied, idem, elle m’a dit que tous les chiens « tiraient » jusqu’à au moins 1 an révolu, et qu’il fallait prendre son mal en patience, ne surtout pas le gronder ni tirer sur la laisse, mais l’ignorer, il comprendrait de lui-même… Cela me laisse perplexe, mais je ne suis pas éducateur.

J’ai arrêté les cours aux 6 mois d’Eudipe, car comme de nouveaux chiots arrivaient toutes les semaines, nous en étions toujours aux « assis » « couché » et trois pas en laisse sans sauter…

Quand à Eudipe, il n’écoutait plus rien et ne pensait qu’à faire le fou avec les autres chiens. Même les saucisses ne l’intéressaient plus.   Comme les promenades en laisse devenaient infernales, je lui ai acheté un harnais qui bloque les pattes avant, donc, théoriquement, il ne devait plus tirer.   Cela a été durant 2 promenades, et effectivement, à chaque fois qu’il s’emballait, il ralentissait très vite, on sentait que ça le gênait. Or, le troisième jour, Eudipe a fait sa promenade debout sur les pattes arrière, afin de ne plus être gêné. J’avais donc un bipède à mes côtés ! J’ai donc laissé tomber ce harnais de marche.

Pascale Bonnaire, Messigny et Vantoux


Commentaire

Humour — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.