Chasse

Un bon chien de chasse doit savoir, essentiellement, posséder du nez et de l’allant. Ces deux caractéristiques sont présentes par hérédité.

Mais il doit également apprendre plusieurs attitudes simples :

  1. rester pas trop loin de son maître
  2. revenir au rappel
  3. se bloquer sur ordre
  4. négliger les bruits, depuis les coups de fusil jusqu’aux cris des chasseurs
  5. et rapporter pour les chasses au petit gibier.

Toutes activités de base qui entrent parfaitement dans le cadre du stage de « dressage-tendresse » et du club dogsports.

Nous savons aussi réparer les fautes de dressage, même quand elles ont l’air irrécupérables (fugues, bagarres, peur du coup de feu ou du fusil…) et qu’elles pourrissent la vie du chasseur.

Aucun de nous n’est chasseur. Mais nous ne sommes pas des donneurs de leçons aux chasseurs, contrairement à beaucoup de soi-disant « amis des animaux ». Comme les bons chasseurs, nous sommes de vrais écologistes et de vrais amis des animaux. Et, à nos yeux, les bons chasseurs maintiennent des savoir-faire traditionnels qui seront probablement au moins aussi précieux, pour l’avenir très incertain qui nous attend, que les réflexions morales et philosophiques d' »écologistes » auto-proclamés.

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply