Flyball

« Initiation au Flyball »

par Ursula Jud

Étape 1
Placez-vous devant votre chien et jetez vers lui une balle du genre tennis.
Assurez-vous que l’animal puisse facilement l’attraper.

Étape 2
Quand le chien contrôlera bien sa balle, vous aurez besoin de l’aide d’une seconde personne. Préparez la boîte Flyball. Votre aide tient le chien en laisse devant la boîte Flyball pour l’empêcher de se précipiter vers la boîte. Montrez alors la balle qu chien. Votre aide laisse votre chien avancer jusqu’à la pédale. Quand il arrive à la pédale, lancez la balle vers le chien.
Cette étape est particulièrement important pour les chiens qui ont un peu peur de la boîte.

Étape 3
Trouvez un ordre pour l’appui sur la pédale. Par exemple « touche! » ou « presse! », « tape! », « box! », ou n’importe quel mot à vous.

Vous n’avez plus besoin d’un aide. Mais le chien doit savoir attendre devant la boîte.

Armez la catapulte ( le chien ne doit absolument pas pouvoir avancer jusqu’à la boîte ni regarder l’armement de la catapulte et l’endroit où vous posez la balle. Si le chien ne sait pas rester sans se déplacer, attachez-le quelque part).

Quand vous avez chargé la catapulte, prenez la laisse et acceptez que le chien avance jusque la pédale. Donnez votre ordre tout en avançant et en désignant la pédale. Éventuellement, saisissez dans votre main un pied avant du chien et appuyez-le sur la pédale.

Pendant l’étape 3 il est important de maintenir un bon rythme. A un moment ou à un autre, le chien, par hasard, appuiera sur la pédale et fera partir la balle. Il pigera vite le secret de ce jeu. Au début, très probablement, votre chien se bloquera, l’air concentré, sur la contemplation de la pédale, et attendra que la balle jaillisse d’elle-même.

N’ayez pas de souci, tout est affaire d’entraînement et de ténacité. Par nature, les chiens utilisent facilement leurs pattes pour toucher ce qui les intéresse. Exploitez donc cette tendance, quand vous vous approchez de la boîte, le chien tirant sur sa laisse vers la pédale. Au plus petit geste de l’animal pour toucher la pédale de sa patte avant, faites sauter la balle en appuyant vous-même sur la pédale – la balle vole, le chien l’attrape. Il est important de tenir le chien en laisse tant qu’il ne déclenche pas la balle lui-même à chaque fois. Car le danger, c’est que le chien fasse directement le tour de la boîte pour aller chercher la balle dans la coupelle de la catapulte.

Il y a encore un truc. J’ai vu des maîtres dresser leur chien avec un dessous de demi de bière. Ils entraînent leur chien à venir poser le pied sur le rond de carton, et, s’il y parvient, ils lui donnent une friandise ou ils lui jettent une balle. J’ai vu des Border Collies fous de ce jeu, qui peut bien sûr se pratiquer dans la maison. C’est une technique amusante. Pour passer au Flyball, il suffit alors de coller le rond de carton sur la pédale de la boîte. Le départ de la balle sera pour le chien un récompense bien supérieure à une friandise!

Comme la plupart des chiens de Flyball sont aussi des chiens d’agility, on peut exploiter la technique du rond de bière pour obliger le chien à aller jusqu’au bout des zones de contact des plans inclinés, en collant le rond de carton sur les zones de contact et en utilisant l’ordre spécifique du Flyball.

Étape 4
Quand le chien sait aller jusqu’à la pédale et appuyer dessus, placez une petite haie de saut à 5 mètres de la boîte. Cette haie ne doit pas dépasser 40cm de haut, ni la hauteur de l’épaule du chien pour les races de petite taille. Par équipe, la hauteur des haies correspond à la hauteur de l’épaule du plus petit des chiens de l’équipe.

Si votre chien est suffisamment dressé, placez-le devant la haie. Il ne doit pas se déplacer. Armez la catapulte. Placez-vous à côté de la boîte, pour pouvoir aider votre élève à quatre pattes. Donnez l’ordre de sauter la haie. Quand il l’a franchie, désignez la pédale en donnant votre ordre d’appui sur la pédale.

S’il déclenche correctement la catapulte, courez avec lui en arrière de la boîte, et jouez gaiement avec lui pour le récompenser. S’il a raté, reprenez tout l’entraînement en longe!

Étape 5
Maintenant, on place deux haies, séparées de 3 mètres, et on demande au chien de les franchir avant de presser la pédale. Quand le chien attrape la balle, le maître revient en courant avec le chien jusqu’au point de départ, en lui demandant de sauter les mêmes haies pendant le retour. Il faut ici surtout travailler la vitesse.

Quand le chien réussit, on met 3 haies pour le retour. Important : il faut toujours que le maître revienne avec son chien en courant, pour maintenir le rythme. En finale, le chien doit sauter 3 haies pour aller jusqu’à la boîte, et 4 haies pendant le retour.

Jouez toujours beaucoup avec votre chien quand il fait bien tout son parcours.

Une fois tout ceci réussi avec régularité, contentez-vous d’envoyer le chien seul vers la boîte, tout en courant encore avec lui lorsqu’il revient pour maintenir sa vitesse.

Conseils importants
Le flyball ne peut se pratiquer qu’avec des chiens qui aiment jouer. On peut remplacer la balle par un Kong ou un petit boudin de mordant.
Les chiens qui maîtrisent le flyball développent un énorme intérêt pour ce jeu. Comme c’est une spécialité qui se pratique en équipe, il faut veiller à éviter toute bagarre ayant la balle pour enjeu. Il est donc indispensable de savoir bien contrôler son chien. Les animaux agressifs ne sont pas aptes à prendre part à des concours.

Le chien qui a compris le mode d’emploi de la boîte flyball va appuyer sur toutes les pédales de toutes les boîtes qu’il approchera. Pour qu’il ne soit pas déçu de voir certaines boîtes refuser de lancer leurs balles, je conseille de ranger les boîtes ou de les placer hors de portée des chiens sitôt l’entraînement ou le concours terminé.

On voit beaucoup de chiens courir plus vite vers la boîte qu’au retour avec la balle. Il faut donc que le maître motive sans cesse son chien à revenir vite, en courant pour revenir avec lui jusqu’au point de départ. Je ne conseille pas d’utiliser une friandise comme récompense pour un retour rapide. Le risque serait grand de voir le chien lâcher la balle pendant son retour pour saisir plus vite sa délicieuse récompense!
Prenez le temps de bien bâtir votre succès. Et je vous promets beaucoup de plaisir pour vous et votre chien !

Ursula Jud

Des plans pour fabriquer son lanceur : http://www.geocities.com/Heartland/Ranch/2119/boxplan.htm

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply