Frisbee

Le frisbee pour chiens

Voyez la page « frisbee » au catalogue dogessentiel.com, dans « jouets »

Un sport formidable pour le chien, des sauts, des pirouettes, des souvenirs merveilleux!

Les premiers pas
D’abord, intéressez le chien. Faites en sorte que le frisbee devienne un de ses jouets favoris. Un excellent système consiste à donner des friandises dans le frisbee retourné. Un jour, vous le placez, vide, au sol, et vous attendez que le chien s’en empare avec ses dents. A ce moment-là, vous le retirez de la gueule de l’animal et vous le lui rendez, regarni de friandises.

Attention, tous les chiens ne possèdent pas un grand instinct de rapport, même chez les chiens de chasse. Avec un chien rétif, soyez encore plus patient.

S’il ne veut pas prendre le frisbee, prenez-le vous-même, devant ses yeux, puis rangez-le en jouant ostensiblement à le lancer en l’air et en le rattrapant en vol. Pour la journée, le frisbee, c’est terminé! Le lendemain, vous posez à nouveau le frisbee garni au sol, et vous laissez votre chien manger sa friandise.

Le surlendemain, posez-le vide par terre, et attendez que votre élève s’en empare. S’il ne s’y résout pas, recommencez ce que vous aviez fait deux jours avant. Ne perdez pas patience, le résultat est certain. Plus ou moins rapidement, votre chien finira par attraper son frisbee vide, que vous remplirez alors aussitôt avec de grandes marques de plaisir et que vous donnerez aussitôt à votre bon élève!

Je recommande comme friandise un petit cube de poisson séché ou de foie de volaille, ou encore un morceau d’oreille de cochon, quelque chose de très appétent mais sans effet allergisant, et en faible quantité pour ne pas détruire l’équilibre de sa ration.

Par la suite, vous poserez le frisbee vide sur une chaise, un fauteuil, un tronc d’arbre, bref, dans toutes sortes d’endroits. Le but consiste à enseigner au chien à rechercher son frisbee avec ténacité et à le saisir avec ses dents. Notre frisbee « carpet » est excellent pour cette phase d’apprentissage, parce que, comme il est fait en moquette, il retient bien les odeurs des friandises, et il ne peut pas blesser dents ou gencives parce qu’il est très souple.

Maintenant, vous le lancez, à deux-trois mètres. Votre chien va automatiquement vous rapporter son objet vide, puisque vous êtes tout près et que vous détenez sa petite friandise. Il ne vous reste plus qu’à lancer de plus en plus loin. N’oubliez pas de ne pas lui donner sa récompense alimentaire que s’il vous rapporte le frisbee. Sinon, revenez en arrière, lancez à nouveau le disque à un mètre ou deux de vous, et ne lui donnez pas sa friandise le jour où il ne vous aura pas rapporté le frisbee.

Soyez intraitable. Ne lui donnez pas sa friandise en cas de non exécution de l’exercice. Recommencez plutôt le lendemain à poser sa friandise dans son frisbee à côté de vous. Votre chien doit intégrer une donnée intangible : la friandise, c’est uniquement dans le frisbee à vos pieds!

Un jour, tranquillement, si vous suivez bien cette progression, vous vous apercevrez que vous pouvez lancer le frisbee très haut et très loin, et que votre chien le ramène le plus vite qu’il le peut!

Ce jour-là, vous n’aurez plus besoin de friandise. Le seul geste de relancer le frisbee suffira au chien pour avoir envie de vous le rapporter.

Une mise en garde

Ne poussez pas votre élève à s’épuiser. Ce jeu est passionnant pour le chien, mais il sollicite son coeur, ses tendons, ses poumons, et ce d’autant plus qu’il souffrirait d’un excès de poids. Soyez prudent.

Arrêtez la séance avant que votre chien ait envie d’arrêter

Ne nourrissez pas votre chien avant une séance de frisbee, et ne lui donnez ensuite que de petites quantités de boisson à la fois, afin d’éviter le retournement d’estomac.

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply