Témoignages de Suisse

Livre d’or – Suisse

C’est vraiment miraculeux comment on peut réussir aussi bien et vite de faire obéir un chien avec une manière et des outils tellement simples mais efficaces. Sabine Guyonvarch, Saint Prex

***

Trois jours après l’arrivée dans ma vie d’un basenji de 6 mois et demi, Funny, nous étions déjà chez vous. Bien m’en a pris, car, outre le fait qu’il n’avait pas de réel dressage, Funny avait la fâcheuse habitude de pincer pour « jouer ». Mon mollet en a fait l’expérience lors d’une balade, j’étais bien heureuse de porter un jean ce jour-là!

Il ne savait pas marcher en laisse sans tirer, ne connaissait pas le collier et savait enlever son harnais (il l’a fait une fois, j’ai eu très peur de le perdre!). Pendant deux jours je n’ai pas eu l’esprit tranquille pendant les balades !

Beaucoup de monde ne croit pas qu’en 1 jour et demi il soit possible de dresser un chien ! Funny est la preuve que même sur un chien de race réputé « non dressable » ce stage intensif fonctionne – et surtout fonctionne après, à la maison, sans votre présence! Vous n’êtes pas, comme m’a dit une personne, un chuchoteur qui règle le problème du chien momentanément, lequel, une fois de retour à la maison, redevient le tyran d’avant ! Non, bien au contraire, vous nous transmettez « Le manuel canin applicable par tous et partout » !

Une fois le stage effectué, Funny n’était déjà plus le même chien. Je pouvais enfin profiter de mes promenades avec plaisir, et lui également, je n’étais plus sur son dos à faire attention à ses moindre faits et gestes de peur qu’il ronge sa laisse ou son harnais ou encore qu’il enlève carrément son harnais … Les balades pour lui et moi sont maintenant un bonheur !

Vous êtes très disponible et toujours à l’écoute, en cas de problème il suffit de vous téléphoner ou de vous envoyer un e-mail et vous donnez un conseil pour régler ce qui n’est pas encore parfait !

J’ai rencontré un problème avec le « coucher » de Funny, je suis donc revenue chez vous et on a réglé ça ensemble. Evidemment, c’était moi le problème, j’avais oublié des points importants. Funny, lui, avait déjà tout compris! Une partie de la solution a été le port de la ShellClip, Funny ne pouvant plus essayer de me mordre, j’étais donc tranquille et pouvais lui demander d’obéir sans commettre l’erreur de retirer ma main, le laissant donc à la suite de cette erreur se relever et gagner la partie !

Maintenant j’arrive à le faire rester coucher une heure sans souci. Certains membres de ma famille ont peur des chiens, mais le fait que Funny soit bien dressé, qu’il ne tire pas en laisse, qu’il ne morde pas, que je puisse le faire coucher sans qu’il se lève, a fait qu’il a très bien été accepté par eux, pour mon plus grand soulagement!

D’ailleurs en parlant de cette « muselière », la ShellClip est vraiment extra, elle ne dérange pas le chien, il ne la remarque pas et n’essaie même pas de la retirer, même la première fois qu’il l’a porte. Le chien est libre de manger et boire (j’ai vu Funny le faire), de haleter, de se lécher les babines et le nez … bref il peut tout faire, SAUF mordre!

Pendant que je suis dans les compliments, je dois aussi vous remercier pour vos laisses, qui sont d’une légèreté … Pendant une semaine j’ai du utiliser une laisse « traditionnelle » à 3 points d’attache, avec tout ce métal le poids est vraiment augmenté, on sent une grosse différence. Je suis bien heureuse d’avoir à nouveau votre laisse, plus besoin de faire des haltères avant d’aller promener … 😉  De plus, en cas de pluie, votre laisse sèche rapidement, et si elle est vraiment trop sale, hop à la machine à laver le linge !

Habitant en Suisse, j’ai suivi le cours théorique pour le « Permis spécial pour chien ». Pour le moment je n’ai pas encore suivi le cours pratique, Funny n’étant avec moi que depuis un petit mois.

Dans ce cours théorique, on nous parle des besoins spécifiques du chien, de son comportement social et de ce qu’implique le fait d’acquérir un chien.

L’idée est bonne, mais j’ai trouvé ce cours parfaitement inutile, il suffit de se renseigner sur internet, de lire des livres sur les chiens … pour trouver les mêmes informations ! Je m’intéresse aux chiens depuis plusieurs années, et, franchement, je pense que j’aurais pu m’abstenir de suivre un tel cours et de perdre une matinée et le prix du cours!

La seule chose que j’ai trouvée intéressante était « la découverte des signes de soumission » – mais l’appellation est fausse à mon avis : le chien ne donne pas des signes de soumission, mais d’apaisement. Ces signes nous permettent de lire le chien quand il nous dit qu’il ne faut pas s’en faire, qu’il est sympa, qu’il ne cherchera pas de noise, que l’on peut se calmer et que tout ira bien! Le langage canin est bien plus subtil que « dominance » et « soumission »!

Partout on nous dit « surtout ne regarde JAMAIS un chien droit dans les yeux, c’est une agression pour lui et une tentative de dominance! « Depuis votre stage, comme vous me l’avez enseigné, Funny et moi nous regardons droit dans les yeux sans problème, son regard est franc et plein d’intelligence. Dire que regarder dans les yeux est signe d’agression, de dominance… est très réducteur de ce qui peut passer par un simple regard!

Grâce à votre stage j’ai un lévrier whippet que je maîtrise, qui m’écoute, qui est agréable en société. Je peux l’emmener partout sans crainte ! Mon entourage est toujours ravi de le voir et émerveillé par son calme et son obéissance ! Bref, je vis vraiment au paradis avec lui !

Je vous remercie pour tout! Salutations animacales. Juliette Pertuisel, Montricher

***

Encore merci pour le cours donné à ma Jack Russel Extra! Une fois de plus, je suis enchantée! Florianne Matthey, Montherod

***

Au temps de mon chien Banko, rottweiler, il y a presque 14 ans j’avais fait venir Michel Hasbrouck de Paris pour 1 jour et demi de dressage tendresse. Il est vraiment très bien, car avant lui j’ai fait à Genève des cours chez deux éducateurs qui n’ont pas donné grand chose. Annemarie Stahnke, Meyrin Vernier

***

Voilà merci encore pour ce stage, qui a autant fait de bien à Charlie qu’à moi même.

Il y a un très net changement.

Plus aucun problème avec la laisse, ça c’est vraiment top!

A la maison, il ne hurle plus du tout quand je suis là; en revanche de temps en temps, il s’oublie un peu et, au bout de 3 ou 4 sonneries, il commence à réagir. Là, il suffit de lui montrer le magicol pour que tout rentre dans l’ordre. Christine Tsitos, Saint Julien en Genevois

***

Donna et moi allons très bien.  De tant à autre elle me teste mais je garde ma ligne de conduite et ses tentatives de bluff ne durent pas.  Les rappels sont très bons et elle est grandement appréciée au bureau parce qu’elle est calme, à sa place et sociable. Je trouve incroyable d’obtenir ceci avec ma femelle barzoï à seulement 4 mois et demi, sans la contraindre à des répétitions rébarbatives !

Votre approche claire et précise m’a permise de revoir mon attitude et de me positionner auprès de Donna avec rigueur et clarté. Pour votre solide connaissance, votre expérience et votre respect du chien, merci. Manon Toupin, Aran

***

Un tout grand merci à vous, Michel Hasbrouck, pour nous avoir redonné confiance en notre merveilleux chien Sirius. Nous possédons un léonberg mâle de deux ans, c’est une bête magnifique sous tous rapports, il nous apporte tant de plaisir en famille, il est très très affectueux, doux, intelligent, il se comporte bien avec nos enfants, tel Belle et Sébastien. Il fait partie intégrale de notre famille, et vit une vie de famille, une belle vie de chien…

Seul défaut de notre compagnon : trop protecteur de sa famille, sur son territoire. Surtout au contact des autres enfants, nous étions terriblement vigilants, vivant sous stress, car il nous avait démontré, heureusement sans gravité, qu’il n’appréciait pas les autres enfants, il voulait les pincer. Nous avons suivi divers cours de dressage, il nous obéissait bien, à la maison, en promenade, mais nous n’en avions pas le contrôle absolu, vu que, ce printemps, il a mordu ma soeur, la morsure n’était pas complète, mais très mal placée. Cela a entraîné de grands problèmes familiaux. Il faut dire que je ne m’entendais pas avec ma soeur, cela n’a rien arrangé.

Pourquoi a-t-il agi de cette façon ? Nous avons cherché diverses solutions, nous n’avions plus confiance en notre chien, nous avions l’impression de vivre à la maison avec une bombe à retardement. On nous a préconisé de taper notre chien, de le mettre de côté, de l’abattre, toutes solutions aussi irraisonnées que débiles. Nous aimons notre chien, nous ne voulions pas nous en séparer, mais nous avions peur…

Finalement nous avons eu recours à vous, et nous avons eu raison. De par sa grande expérience, et son savoir-faire, nous avons retrouvé confiance en notre chien. La ShellClip a radicalement changé notre attitude à tous. Nous avons suivi son cours, nous avons dû changer de comportement avec Sirius.

Dès les premiers instants, nous avons remarqué le changement, et nous en sommes soulagés. Vous avez qualifié notre Sirius de « pas peureux, possessif, malin, paisible, protecteur, têtu, brave chien, très sûr de lui, fier, autoritaire ». Les maîtres connaissent des choses, mais pas d’une manière organisée.

Je peux vous assurer que toutes vos paroles nous ont rassurés, rendu espoir, car en cette période nous n’entendions que reproches sur notre éducation  canine, au point de douter de nous-mêmes et surtout de Sirius. Maintenant nous mettons en pratique nos connaissances.

A chaque instant, c’est un réel plaisir de nous promener avec notre Sirius. Nous pouvons maintenant  faire entrer du monde chez nous sans qu’il bouge. Il est clair que nous commettons encore des erreurs, et que notre chien et nous-mêmes ne sommes pas parfaits, mais cette éducation nous a permis de retrouver le bonheur d’avoir un chien. Merci Michel. Bernard Borer, Courtételle

***

Cher monsieur Hasbrouck, GRAAAAAND MERCI pour la journée d’hier. Nous étions encore une fois surpris (en bien naturellement) sur la manière dont vous travaillez avec les chiens et les maîtres. Je ne sais pas qui était plus fatigué hier soir, Simbo mon Akita ou moi? Déjà, ce matin, la première confrontation avec les gens et chiens sur notre route devant la maison. Je n’ai pas fait demi-tour comme d’habitude. Nous sommes passés sans problèmes. Ouf ! Je suis vraiment très contente d’avoir fait le détour hier. Meilleures salutations, Lisette Schellekens, Verbier

***

Bonjour! Je m’appelle Bibou, X berger des Pyrénées, au caractère bien trempé, adopté à l’âge de 3 ans à la SPA j’ai aujourd’hui 10 ans… Merci à mon « tonton Hasbrouck » grâce à vous, je n’ai plus peur dehors, je suis beaucoup plus calme, mes maîtres me font des compliments à la pelle, je les regarde de mes petits yeux luisants et je les vois fondre, c’est top !

J’ai à nouveau le droit de manger en même temps qu’eux, de monter sur le canapé comme avant, bref je fais tout comme avant sauf que maintenant je marche bien en laisse, je ne tire plus, mes ennemis d’antan (les chiens, les chats, les voitures et surtout les gens!) sont toujours là, mais je m’en fiche, je fais ma promenade avec mon papa et ma maman et je ne les quitte pas des yeux ! Je fais mes exercices tous les jours, des fois j’en profite même pour dormir un peu en même temps, bref, je me la coule douce et je suis heureux comme un coq en pâte !

Je sais que je vais devoir travailler encore parce je vocifère et couine toujours autant quand on sonne à la porte et quand MES maîtres veulent sortir sans moi, et des fois dans la rue je me loupe encore. Enfin, même si mon précédent maître (violent) et mes 2 ans à la SPA m’ont laissé des souvenirs douloureux, je savoure ce calme et cette sérénité qui m’ont envahis voici à peine plus d’une semaine et qui me font progresser de jour en jour…

Durant 7 ans, aucun cours de comportement, aucun conseil en tous genres n’ont porté leurs fruits, j’aboyais énormémement au dehors, mes maîtres étaient tout le temps stressés et anticipaient les perturbations que je pourrais rencontrer (chiens, chats, bruits de voiture, gens). On leur avait souvent dit également que j’étais un chien trop âgé et qu’il n’y avait plus rien à faire.

Le hasard nous a mis sur la route de Michel Hasbrouck, et en 1 jour 1/2 j’ai été métamorphosé. Je suis toujours aussi joueur et coquin, mais il je suis devenu calme, serein, les promenades avec mes maîtres sont devenues un vrai plaisir, bref je ne peux que recommander Michel Hasbrouck et son équipe à tout le monde : ils sont formidables ! écrit par ma secrétaire, qui porte aussi le titre de maîtresse, Christina Cortes, la Tour-de-Peilz

***

Je souhaiterais apporter mon point de vue sur votre « dressage-tendresse », ayant suivi votre stage avec mon barbet Voyou en septembre 2006.

Je l’avoue, j’étais dubitative en commençant le cours, mais je n’ai pu que me rendre à l’évidence: vous avez métamorphosé mon chien, sans coups ni cris et m’avez fait mettre au placard toutes mes mauvaises habitudes. Si vous éduquez les chiens avec force de compliments, vous dressez les maîtres sans ménagement, n’ayant cesse de mettre le doigt sur leurs erreurs et leurs répercussions sur nos quatre pattes, ce qui n’est peut-être pas du goût de tous ! Si Voyou était épuisé à la fin de la journée, il n’était pas le seul, mais ça n’est pas cher payé en comparaison des résultats obtenus.

Certes, une fois le stage terminé, il reste encore du travail à effectuer pour le chien comme pour le maître, mais quel apprentissage ne nécessite pas des expertises pratiques ?

Je me suis rendue compte, après quelques mois que j’avais besoin d’une révision et je vous ai contacté. Vous m’avez tout de suite proposé un rendez-vous à votre domicile ou de vous retrouver au Club des ancien élèves.

Une fois encore, j’ai émis des doutes sur l’utilité d’une séance au Club et une fois de plus, je me suis trompée. Ces séances du dimanche sont à mon avis, les meilleures séances de révision que l’on puisse espérer. Nous pouvons discuter avec vous des problèmes rencontrés avec nos chiens, et nous rendre compte des erreurs que nous commettons encore.

Mais plus encore ce sont les chiens qui progressent en étant en contact les uns des autres en toute liberté et sans risque, grâce à votre muselière spéciale ShellClip. Cet outil qui paraît si barbare (quels cris j’ai poussé quand vous m’avez demandé la première fois de museler Voyou !) permet aux maîtres de voir le comportement de leurs chiens en toute quiétude et de corriger d’éventuels comportements indésirables sans crainte de blessures.

En conclusion, je vous ai vu à l’œuvre avec mon chien, mais aussi avec d’autres, et s’il est vrai que vous usez parfois de la contrainte pour faire comprendre aux chiens qu’ils ont un comportement indésirable, je n’ai jamais eu le sentiment que vous les maltraitiez. J’aime  profondément mon chien et je ne tolèrerais pas que qui que ce soit le fasse souffrir ou le terrorise, et, ce, quel qu’en soit le but recherché. Pascale Capitaine, Romanel

***

Mon bouledogue français Franco est toujours aussi heureux dans sa famille d’adoption. Cette nouvelle amitié dure maintenant depuis deux ans, et, grâce à vos conseils, cette séparation est en réalité une renaissance pour Rosco, l’autre boule de la famille d’adoption. UN GRAND MERCI!! Sonia Glanagen, Vevey

***

Je tenais à vous remercier pour ce super week-end de dressage-tendresse, ceci malgré la pluie et le froid !

Quel apprentissage enrichissant pour mon fox Chips et moi-même! Floriane Matthey, Montherod

***

Michel, j’aimerais vous remercier pour ce stage à Aubonne avec mon border Alf. Cela a été pour moi un vrai plaisir de pouvoir oublier ces mauvaises habitudes que l’on apprend ailleurs. Wolleb Laurent

***

J’ai réussi à convaincre mon mari de suivre lui-même un stage demain  afin que nous ayons tous les 2 les mêmes codes. J’ai voulu qu’il vous rencontre, votre savoir-faire avec les chiens aussi bien qu’avec les humains étant incomparable! Pascale Capitaine, Romanel

***

J’ai suivi avec grand intérêt un stage avec vous les 14 et 15 août. Mon petit cotton Léo se rappelle bien les exercices… Vraiment quels beaux progrès ! Merci et au plaisir de recevoir vos précieux conseils ! Maude Pantoni, Montherod

***

Je voudrai vous remercier, car 1 an après avoir suivi vos conseils ma bergère allemande Dolly est un amour! Je travaille mieux avec elle, qui est devenue plus attentive et j’ai pu reprendre la place du dominant.

Grâce à votre aide, je pourrai bientôt être en concours de chien d’accompagnement 1. Eh oui, un chien, c’est du travail, mais avec une technique efficace sur beaucoup d’amour tout va plus vite. C’est ce que vous avez réussi à me faire comprendre. Je n’ai plus besoin de crier pour qu’elle m’obéisse ! Je vous remercie infiniment pour le travail que vous faites. Arlette Sauterel, Payerne

***

Je pensais que la bonne méthode, c’était de donner des ordres et d’être obéie; après mon stage « dressage-tendresse » je sais maintenant construire entre ma chienne et moi une relation grâce à laquelle elle comprend ce que je veux et, ceci, sans donner d’ordres. C’est un autre niveau d’éducation canine, rien à voir avec de la magie, bien que cela en ait l’air. C’est de la bonne technique, enseignée avec une qualité exceptionnelle.

On dirait aujourd’hui que ma petite Montagne des Pyrénées de 4 mois et demi se promène en disant « Hé, je suis une grande fille maintenant. Je suis allée au Dressage-Tendresse, je sais rester couchée pendant une demi-heure et j’ai des maîtres qui savent ce qu’ils font (même s’ils ne sont pas aussi bons que tonton Hasbrouck), alors pourquoi aurais-je peur de quoi que ce soit ? Les promenades en voiture ? A l’aise, Blaise.

Blanche a été malade en voiture pendant les 5 heures de la route aller jusqu’en Suisse, or elle n’a même pas bavé pendant la route de retour. Ceci démontre qu’il y a eu un grand changement dans sa manière de ressentir son monde et, oui, cela a été effectué en un jour et demi avec une bonne chienne, qui va devenir une chienne formidable. Jean Gill, www.jeangill.com

***

Nous sommes très chanceux de nous trouver à proximité d’un éducateur tel que Mr Hasbrouck, qui, de par sa compétence, sa technicité, son expérience de 40 ans et cette relation exceptionnelle qu’il développe avec le chien, est la clef de votre problème avec votre complice et ami à quatre pattes. Grâce au « Dressage tendresse », ma vie avec mon York Django est passée de l’enfer au paradis. Je vis dorénavant des heures merveilleuses avec ma petite boule de poils !

J’ai découvert le livre Dressage Tendresse sur internet, par le biais d’un forum qui en parlait comme d’une bible. Je l’ai aussitôt acheté, et déjà ma vison du dressage s’en est trouvée changée. Hadrien Poncet, Prangins

***

je suis éleveuse d’Irish terriers ; une de mes clientes suisse est venu à une de vos séances de dressage, avec son mari. Leur problème était la relation chien-chat ! Ils ont été enthousiasmés et m’ont  » mis l’eau à la bouche » Florence Guérin, F-Gurgy la Ville

***

Heureusement que je vous ai rencontré avant de croiser le président du club où je souhaitais faire de l’agility avec Glück (un croisé korthals de la SPA que vous avez eu en stage la semaine dernière en Suisse).

Dès que Herr Praesident a vu la bête, il m’a dit que c’était « une saloperie, sûrement croisé griffon X spitz (la queue enroulée) et qu’on n’aurait pas pu faire plus mauvais choix : le castrer d’urgence ; ma clôture électrique ne servira à rien ; et ces chiens n’en ont rien à faire de leur maître, qui n’est qu’un « accessoire ».

En conclusion, je n’ai plus qu’à attendre qu’il meure (l’aider un peu ?) avant de me procurer un vrai bon chien. En attendant d’en être débarrassée, « attention à ne pas me laisser couillonner », ne jamais lâcher sa longe pendant les 5 ans qui viennent. En plus, il est mal élevé, et devrait prendre des coups de pied au cul (Glück a levé la patte en extérieur sur un piquet de parc pendant qu’on parlait).

« Le club ne fait pas d’agility, mais rejoignez donc le groupe d’éducation… »

Ce dont j’ai honte, c’est que j’ai eu quelques minutes de doute, en regardant la bombe à emmerdements que j’avais au bout de ma laisse. Puis des adhérents, vrais champions de RCI, sont passés en hochant la tête : « ouh c’est des saloperies ! C’est une vraie merde ces chiens : intelligents, rapides, rusés et indépendants ! » Ça m’a rassurée !

En attendant mieux, on s’est installé des plans inclinés, des souches et des piquets dans le jardin, et ma graine de délinquant est en train de devenir grâce à votre enseignement un chien de démonstration d’obéissance. Merci !  Catherine W-S, F-Minzier

***

Je m’appelle V’Olcka, je suis un berger de Podhale, dit Berger des Tatras. Je suis très jolie avec ma fourrure blanche et mes beaux yeux noirs. J’ai un très grand défaut, je suis dominante, du moins j’ai voulu dominer ma mamie Jacqueline, mais elle n’a pas été d’accord et elle ne l’est toujours pas.

Je vis en Suisse dans le Val-de-Travers, mais je suis née en France. Malgré ma sociabilisation toute petite (deux mois et demi) je ne changeais pas, il faut dire aussi qu’en Suisse on ne connaît pas ma race.

A trois mois et demi je suis allé voir un spécialiste avec mamie et Jean-Pierre, et là, catastrophe. On leur a dit de se séparer de moi ou de me faire mourir.

Mamie Jacqueline a pleuré, mais elle n’a pas écouté, elle a cherché et a trouvé le livre « Dressage Tendresse » de Michel Hasbrouck, enfin en Suisse. Mamie est heureuse et moi aussi. Les deux, on fait une bonne équipe, et en plus on s’aime.

Ouha, Ouha, ouha, ce qui veut dire MERCI à vous de m’avoir sauvé la vie. Je vous aime et espère un jour connaître mon sauveur Michel Hasbrouck. Bon Noël à tous et gros gros coup de langue. Jacqueline Fabriard, Travers

***

Résultats impressionnants. Grâce au stage « dressage-tendresse », Guinness et moi avons vécu une belle expérience et partons sur de nouvelles bases avec plaisir et enthousiasme. Merci beaucoup. André Schoenenweid, Fribourg

***

Je vous remercie pour le stage Dressage-Tendresse!  C’était la meilleure séance de révision que l’on puisse espérer. En commençant le cours je n’avais n’aucune idée que je pourrai attendre, mais la séance m’a dépassé mes attentes!

Ca donne un changement dans la manière de ressentir le monde, non seulement pour Daphné et Athéna mais aussi pour moi ! J’ai fait déjà des progrès et elles m’aiment encore plus !  Louise de Bruijn, Hérémence

***

Nous vous remercions pour la finesse du travail que vous avez fait avec nous et des outils très concrets que vous nous avez transmis. Grâce à cela les choses s’améliorent bien, même si tout n’est pas encore parfait. Marie-Dominique Genoud et Carlos Droguett, La Tour-de-Peilz

This Post Has 0 Comments

Leave A Reply